6 Novembre 2019 – Décryptage des écritures anciennes : des papyrus à l’IA

Facebooktwittermail

 

Le deuxième Bar des Sciences de la saison s’intéresse à l’Archéologie avec l’une des plus importantes découvertes en égyptologie de ces dernières décennies. Parallèlement, plusieurs projets de recherche travaillent sur l’automatisation du déchiffrage des manuscrits du Moyen-Age fondée sur l’Intelligence Artificielle.

L’analyse des papyrus de la Mer Rouge, datant d’environ 2 500 ans avant notre ère, nous offrent une compréhension inédite de la construction de la pyramide de Khéops, en Égypte. L’archéologue Pierre Tallet a exhumé ces papyrus, journal de bord d’un capitaine qui transportait des pierres pour la pyramide.

Des systèmes de transcription automatique fondée sur l’Intelligence Artificielle nous révèlent la richesse des écrits médiévaux. Dominique Stutzmann met à profit l’informatique et l’IA pour la reconnaissance et la caractérisation des formes d’écriture, permettant à l’ordinateur non seulement de lire les manuscrits médiévaux, mais de participer à l’étude de l’évolution graphique et des phénomènes sociaux.

  • Dominique Stutzmann
    Archiviste paléographe (2002), Docteur en histoire (2009), chargé de recherche au CNRS, responsable de la section de Paléographie latine à l’Institut de Recherche et d’Histoire des Textes (IRHT)

https://www.irht.cnrs.fr/?q=fr/annuaire/stutzmann-dominique

https://cnrs.academia.edu/DominiqueStutzmann

 

ET

  • Pierre Tallet
    Égyptologue français. Professeur, Sorbonne Université Paris IV. Directeur de l’UMR 8167 « Orient et Méditerranée » (depuis 2019), directeur de l’équipe « Mondes Pharaoniques » (depuis 2013)

https://www.orient-mediterranee.com/spip.php?article1395

https://paris-sorbonne.academia.edu/PierreTallet

Un débat animé par Valérie Brenugat & Laurent Zimmermann, avec les intermèdes musicaux du pianiste et chanteur Mehdi Bourayou, et les illustrations du dessinateur Luc Arnault
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Consommation obligatoire